Usine 4.0 : répondre aux contraintes d’une usine neuve

Retour aux articles

Pour son projet de construction d’une usine neuve, Refresco, leader mondial de l’embouteillage, avait face à lui une feuille blanche et une multitude de solutions technologiques envisageables. Il y avait aussi la nécessité, pour cette nouvelle unité, de se projeter sur plusieurs décennies de compétitivité.

La proposition d’une solution globale 4.0 optimisée sur le plan budgétaire

Chez ifm, nous connaissons depuis de nombreuses années les contraintes propres à l’industrie agroalimentaire (environnementales, sanitaires, liées au besoin de résistance aux produits chimiques, mécaniques). Elles nous engagent à proposer des solutions non seulement communicantes, mais aussi pérennes, avec un besoin de maintenance minimisé.

Nous avons identifié deux objectifs majeurs de Refresco : le timing et le budget (TCO). Les solutions proposées devaient être en phase avec les attentes du client et ne pas se focaliser uniquement sur le coût d’investissement (Capex).

Nous devions proposer une solution :

  • globale,
  • intéressante d’un point de vue Capex pour entrer dans l’enveloppe budgétaire,
  • mais aussi pertinente sur le plan des coûts de maintenance.

Nous souhaitions aussi proposer à Refresco une solution permettant une optimisation long-terme des coûts Opex.

Nous avons donc présenté au client une offre permettant une maintenance facilitée, une amélioration de la qualité et de la sécurité du process, avec un câblage et une architecture simplifiés.

Valves connectées en AS-I

Vers plus de performance grâce à l’IO-Link

Grâce au protocole de communication IO-Link – qui intègre des capteurs d’instrumentation communicants (pression, niveau, débit, température et conductivité) – nous avons pu être en phase avec les enjeux de Refresco :

  • qualité supérieure,
  • performance accrue,
  • disponibilité des équipements pour une maintenance facilitée.

Avec notre solution de câblage simplifiée AS-I, nous avons pu répondre parfaitement aux contraintes de sanitation et de qualité pour les vannes et à tous les éléments de sécurisation.

Avec AS-I et IO-Link, les techniciens de maintenance ont aujourd’hui tous les éléments à disposition pour être autonomes et rapides dans le diagnostic et pour dépanner rapidement.

Détecteur safety à codage magnétique

La remontée de données via des capteurs communicants permet de s’inscrire dans l’enjeu de l’usine connectée (en alimentant le MES correctement). Nos masters IO-Link de la gamme Data line, permettront, le moment venu d’exploiter la remontée de données utiles à la conduite du process sur la partie OT, ainsi que les données de diagnostic sur la partie IT.

Le partenariat avec TetraPak processing France

Refresco a choisi TetraPak processing France pour l’intégration de la solution. Nous nous sommes inscrits, avec TetraPak et Refresco, dans une démarche d’accompagnement tripartite. Nous tenions à être pleinement en phase avec les attentes du client et les besoins de l’intégrateur, pour que les contraintes de chacun soient prises en compte. Étude et accompagnement, audit après l’installation pour s’assurer de la bonne application de ce qui avait été défini ensemble, formation de l’équipe de maintenance pour s’inscrire dans une continuité de service ont ainsi été mis en place.

Maître IO-Link spécial industrie agroalimentaire (indice de protection IP69K)

Auteur

Jean-François Clavreul

Global Key Account Manager Food & Beverage / Cosmetic

Etre en phase avec les enjeux Capex & Opex des marchés Food & Beverage / Cosmetic, en proposant des solutions connectées 4.0 (IO-Link / Smart Sensors & Devices, convergence OT/IT)

Laisser un commentaire

Répondre

Aucun commentaire

Usine 4.0 : répondre aux contraintes d’une usine neuve

Je souhaite être contacté par un spécialiste ifm